Réseau des alliés

nouvelle_image

En collaboration avec la Direction de santé publique de Chaudière-Appalaches, le GRIS Chaudière-Appalaches est responsable de l’implantation du «Réseau des Alliés» en Chaudière-Appalaches. L’ouverture d’esprit, l’égalité, la communication, l’affirmation de soi dans le respect des autres sont à la base de ce projet que l’organisme désire promouvoir dans tous les milieux jeunesse le désirant. Les impacts de la discrimination, du harcèlement, des moqueries et de la violence concernent tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle. Nous sommes tous interpellés par le non-respect et l’ignorance qui sont souvent à l’origine des préjugés.

Ce terme désigne un individu qui, quelle que soit son orientation sexuelle, agit à titre de personne-ressource lorsqu’il est question du respect de la diversité des orientations sexuelles. En plus d’offrir accueil, soutien et référence, l’allié intervient lorsqu’il est témoin de discrimination, de préjugés, de harcèlement, d’insultes, etc. L’allié est sensible à la réalité des jeunes LGB, utilise un vocabulaire inclusif et ne présume pas l’hétérosexualité. Il connaît les ressources offrant du soutien aux jeunes LGB et peut organiser et animer des activités de sensibilisation dans son milieu. L’allié est également soucieux d’aider les jeunes qui éprouvent un malaise avec les personnes d’orientation sexuelle différente en leur permettant de s’exprimer autrement que par la violence.
L’homophobie est encore trop présente dans différents milieux. Être un allié permet de faire partie activement et concrètement de la solution en s’opposant aux stéréotypes, aux préjugés et à la discrimination autour des différentes orientations sexuelles. Cela permet également d’avoir un impact sur le bien-être des jeunes LGB ou de ceux qui sont identifiés comme tels. Le simple fait de savoir que dans le milieu jeunesse une personne s’affiche en tant qu’allié peut aider les jeunes en questionnement. Enfin, l’allié offre aux jeunes un modèle d’une personne adulte ouverte et acceptant les différences.
Non, toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle, peut devenir un allié. Il s’agit simplement de reconnaître la diversité des orientations sexuelles. Le fait d’afficher l’autocollant «allié» à la porte de son bureau ne signifie pas que l’on est homosexuel, mais simplement que l’on est capable d’aider les jeunes qui se questionnent et que l’on n’accepte pas les comportements homophobes.
Non, il suffit d’être accueillant, respectueux des différences et vouloir agir concrètement pour contrer l’homophobie. La formation de l’INSPQ, Sexes genres et orientations sexuelles : comprendre la diversité (anciennement appelé Pour une nouvelle vision de l’homosexualité), et les différents outils fournis notre organisme sont d’excellents moyens de mieux comprendre les enjeux reliés à l’orientation sexuelle.
Dans tous les milieux, des jeunes se questionnent sur leur orientation sexuelle. Les interventions des alliés peuvent permettre de créer un climat plus ouvert et respectueux pour tous. L’allié est une personne-ressource qui pourra sensibiliser son milieu à l’importance d’organiser des activités sur le respect de la diversité des orientations sexuelles. Il pourra également encourager la participation et l’implication des différents acteurs de l’école, du centre jeunesse, de la maison de jeunes, etc. Enfin, la présence manifeste des alliés peut avoir un impact positif pour les jeunes en questionnement. Avec ce projet, nous voyons aussi plus loin, c’est-à-dire que nous souhaitons avoir des alliés dans tous les milieux, pas seulement dans les milieux jeunesses.
Il s’agit d’un lieu physique, identifié par un autocollant «allié», où indépendamment de l’origine ethnique, du genre, de l’orientation sexuelle, de la religion, de l’âge, des handicaps, etc., les individus sont considérés et respectés. En fait, l’autocollant pourrait être placé à la porte d’entrée de l’établissement afin d’informer l’ensemble de la population que l’ignorance, la discrimination et le harcèlement ne seront pas tolérés dans ce milieu. Le cas échéant, il pourra aussi être placé à la porte d’un bureau. Il s’agit de faire en sorte qu’il soit visible pour les jeunes.
C’est une façon d’indiquer une reconnaissance de la diversité des orientations sexuelles et le fait que chacun, quelle que soit son orientation sexuelle, son origine ethnique ou son sexe a le droit d’être traité de façon respectueuse, dans un environnement sécuritaire. Il s’agit de favoriser les relations égalitaires et de décourager toute activité discriminatoire.
Cet autocollant identifie les alliés ou les zones Ensemble avec nos différences. En apposant cet autocollant, l’allié envoie le message à tous les jeunes et à ses collègues qu’il est disponible et à l’aise de discuter de questions relatives à l’orientation sexuelle et qu’il interviendra lors de commentaires ou de gestes hétérosexistes et homophobes. Cette démarche n’aura de réel impact que si l’autocollant est utilisé en parallèle avec d’autres mesures de renforcement, comme l’implantation d’une politique non-discrimination dans le milieu. Il importe aussi d’en faire la promotion afin que les jeunes en général et les jeunes LGB reconnaissent ce symbole.
Le logo illustre des personnages qui se tiennent la main, représentant ainsi la diversité des orientations sexuelles; trois types de couple sont représentés : deux hommes, un homme et une femme, deux femmes. En se tenant la main, les personnages incarnent la solidarité et le fait qu’Ensemble, avec nos différences, il est possible d’agir. Dans ce logo, on associe aussi deux symboles de la communauté gaie : le triangle autour des personnages et les couleurs du drapeau arc-en-ciel.

 Pour toutes informations sur la façon de vous joindre au Réseau des Alliés de Chaudière-Appalaches, veuillez prendre contact avec nous.